photo (3)

Si vous n'avez pas mis les pieds au musée d'Orsay depuis 2011, allez-y en courant. Il a pris un sacré coup de jeune !

L'allée principale n'a pas changé. En revanche, les salles de ce rez-de-chaussée ont été mises en couleur. Les murs blancs et froids sont devenus rouges et flamboyants. Mais c'est surtout le dernier étage, celui du post-impressionnisme et de l'impressionnisme, qui est méconnaissable : les murs sont peints de couleurs chaudes, le carrelage a laissé sa place à du parquet, la lumière est devenue plus chaleureuse, et la circulation a été grandement améliorée. Plus de salles en enfilade. 

La surface d'exposition a augmenté, de nouvelles toiles sont accrochées selon la nouvelle tendance : sans cadre. Finis les cadres alambiqués dorés !

Les tableaux de Manet, Degas, Monet, Cézanne, Renoir, Sisley, mais aussi Van Gogh, Gauguin, Seurat, le douanier Rousseau sont mis en valeur. La visite est plus agréable, beaucoup plus agréable.

A quand un petit coup de jeune pour son voisin d'en face, le musée du Louvre ?